Image
v3
Image
v2

Qualit’EnR rassemble 72 % des pros qualifiés RGE chauffage, ECS et électricité

La Rédaction
Image
pompe à chaleur installation

Avec près de 19 000 installateurs qualifiés, Qualit’EnR se félicite de fédérer 72 % des professionnels RGE sur les métiers du chauffage, de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité. 

Partager sur

Une grande majorité des pros RGE évoluant sur les métiers du chauffage, de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité auraient obtenu leur label auprès de Qualit’EnR. L’organisme fédèrerait en effet près de 19 000 installateurs qualifiés à travers ses 8 qualifications, ce qui représente 30 % du nombre total des entreprises RGE sur tous les corps de métier. L’engouement des professionnels pour les énergies renouvelables se traduit dans les demandes de qualification. Rien qu’en 2023, Qualit’EnR a traité 36 376 dossiers et en a validé 32 974.  

Selon les données communiquées par Qualit’EnR à Zepros en mars 2024, la qualification QualiPAC concentre le plus de qualifiés (près de 13 000), suivie de Qualibois (un peu plus de 7 000) et de QualiPV (3 400 environ). On tourne plutôt autour des 2 000 pros qualifiés Chauffage + et Qualisol, tandis que les qualifications Ventilation +, Recharge Elec + et Qualiforage sont plus anecdotiques. 

Des installateurs globalement satisfaits

Selon l’enquête annuelle portant sur la satisfaction des installateurs qualifiés menée par Qualit’EnR entre le 29 novembre et le 1er décembre 2023, 78 % des entreprises interrogées se déclarent « satisfaites » ou « très satisfaites » de l’organisme de qualification et de ses services, et 61 % disent qu’elles resteraient qualifiées Qualit’EnR si le RGE et les dispositifs de financement associés venaient à disparaître. 

Il ressort aussi de cette étude que la qualification est parfois perçue « comme une contrainte administrative, lourde, rigide, complexe et onéreuse ». Quid du parcours de qualification ? Qualit’EnR détaille prendre en charge un dossier entre 1 et 10 jours ouvrés après réception de la demande et délivrer 88 % des qualifications en moins de deux mois. Les équipes « travaillent à simplifier les futures démarches pour se qualifier par la transmission directe de certaines pièces administratives par exemple. Mais aujourd’hui, c’est encore à l’entreprise de communiquer tous les justificatifs », précise Teddy Puaud, Délégué général de Qualit’EnR.

Quoi qu’il en soit, Qualit’EnR invite les professionnels à se renseigner en amont pour s’assurer de répondre aux critères et aux règles de délivrance des signes de qualité selon la qualification visée. 

La Rédaction
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire