Quatrième Biennale du Secimpac : les dossiers d’actualité se mettent en Seine

Stéphane Vigliandi
Image
Biennale du Secimpac 2022

Environnement, chiffres des ventes, perspectives, pénurie, abondance ou pas, inflation des coûts matières et logistiques... : les acteurs du marché de l’outillage vont prendre à bras le corps tous les sujets d’actualité lors de la Biennale organisée par le Secimpac le 19 septembre à Paris . Au menu : conférences, networking et péniche !  

Partager sur

Crise sanitaire, guerre en Ukraine, flambée des prix de l’énergie... Et l’économie mondiale est bouleversée ! Et les marchés sont plus ou moins impactés selon les secteurs. Quid de celui de l’outillage ? Le Secimpac (Syndicat des entreprises internationales de l’outillage portatif et des consommables) réunira distributeurs et fabricants – soit une centaine d’invité.e.s – sur la péniche Boreas, à Paris, le 19 septembre prochain afin d’échanger et envisager les pistes du future. C’est le moment ou jamais ! Au programme des conférences :

• Rétrospective et tendances de l’outillage et des consommables sur les marchés grand-publics (bricolage et jardin) (sell-in et sell-out) animée par Christophe Hurel (Far Group), Sébastien Fernet (Husqvarna) et Guillaume Mulleret (GfK).

• Les enjeux environnementaux de 2022 à 2024 appliqués à la filière de l’outillage passés à la loupe par Rachel Dethier, responsable du service Environnement de la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (Ficime).

• Rétrospective et tendances de l’outillage et des consommables sur les marchés professionnels (construction, industrie et jardin & forêt en sell-in et sell-out) dévoilée par Nicolas Gros (Bosch) et Maxence Zacharie (Honda).

À l’issue des débats et de la conclusion de cette Biennale, Patrick Auboiron, le président du Secimpac lancera les festivités avec une croisière sur la Seine. Plus que jamais sans doute, ce grand rendez-vous de la filière sera “la boîte à outils” idéale pour aborder la fin de l’année 2022, mais également l’exercice 2023 sur des marchés encore pleins… d’incertitudes.

Le Secimpac en quelques mots et chiffres

Le syndicat professionnel rassemble près de 30 entreprises du secteur et représente les plus grandes marques de la filière des outillages motorisés (électriques filaires et sur batteries, thermiques et pneumatiques) et leurs consommables.

Il défend aussi les intérêts des segments de coutillage à main et des instruments de mesure destinés aux professionnels du Bâtiment et de l’Industrie, aux bricoleurs et à l’entretien des espaces verts.

En 2021, le chiffre d’affaires cumulé des entreprises adhérentes était de l’ordre de 2,7Md€. La filière représente environ 4 800 emplois directs en France.

Les partenaires du Secimpac pour la Biennale
Dachser
Daiteo
Écologic
Écosystem
Écomobilier
le salon Eurobois
l’institut GfK
Nexmart
Screlec

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire