Image
v3
Image
v2

[Armatures acier] Arkema allège les renforts pour béton de... 75 % grâce à une résine composite

Stéphane Vigliandi
Image
Armature acier-béton en composite - Arkema et Sireg Geotech.

Le chimiste tricolore et le groupe italien Sireg Geotech viennent de codévelopper la première barre d’armature composite pliable qui offre une alternative au renforcement traditionnel par l’acier.

Partager sur

En tandem avec l’industriel milanais Sireg Geotech – un spécialiste dans la production de conduits, systèmes et raccords pour l’assemblage et le jointoiement d’ancrages permanents ou temporaires –, le groupe français Arkema a codéveloppé « la première barre d’armature composite pliable au monde ».

Le système est présenté comme une alternative « innovante » au renforcement traditionnel des béton par l’acier. En fibre de verre, les barres de Sireg sont conçues en résine thermoplastique Elium d’Arkema. La résistance à la traction est deux fois supérieure à celle de l’acier.

« Ces barres composites représentent une innovation dans le renforcement des structures en béton et un nouveau repère en matière de sécurité, de fiabilité et de développement durable. »
Sonja Blanc, directrice générale de Sireg Geotech

Grâce à cette « technologie de rupture » selon Arkema, le système résiste à la corrosion et aux agressions chimiques tout en offrant une stabilité dimensionnelle lors de changements thermiques extrêmes. Recyclable à 100 %, il réduit considérablement l’empreinte CO2 des activités de maintenance. La résine utilisée fait l’objet d’un recyclage chimique.

Le procédé de thermolyse qui consiste à chauffer le polymère Elium, vient dépolymériser la résine qui redevient ainsi un monomère. Prochaine génération sur laquelle œuvre d’ores et déjà le français Arkema ? Une résine intégrant « un haut taux de résines recyclées et biosourcées »

Image
Armature acier-béton en résine composite - Arkema et Sireg Geotech.
Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire