Image
v3
Image
v2

Saint-Astier : son “chaux-room” parisien se refait une beauté

Rose Colombel
Image
Saint-Astier Chaux-room

Saint-Astier a engagé, cette année, la rénovation de son « chaux-room » implanté dans le 15e arrondissement de Paris. Retour sur ce chantier réalisé avec la nouvelle gamme d’enduits isolants Novaskin.  

Partager sur

Saint-Astier, producteur de chaux hydrauliques naturelles, a souhaité remettre au goût du jour, la façade de l’immeuble des années 1930-1940 accueillant son « chaux-room » parisien, dont les enduits étaient « vieillissants et en mauvais état », indique le chaufournier. Le chantier, qui a débuté en février dernier, était aussi l’occasion d’appliquer le système Novaskin, une toute nouvelle gamme d’enduits isolants hautes performances destinée à la rénovation du bâti ancien. 

Avant d’en arriver à cette étape, l’entreprise en charge des travaux, Trezentorres, a préparé les supports avec notamment une dépose complète des anciens bardages, un piochage des enduits existants et un renforcement ou remplacement des linteaux en bois et métalliques.

Une fois le grillage galvanisé posé, les équipes ont procédé à l’application du « mortier isolant Novaskin Thermo Plus sur 5 à 6 cm d’épaisseur », puis, après séchage, « de l’enduit de finition Novaskin Coating sur deux ou trois millimètres », détaille Michael Bordier, responsable commercial Ile-de-France de Saint-Astier. 

Le sous-bassement a aussi été refait avec un Sanimur, un mortier d’assainissement à la chaux « qui permet de bien laisser respirer le support et d’éviter le salpêtre ». 

De nombreux avantages pour le bâti et les pros !

« Le système permet de conserver les épaisseurs existantes, tout en apportant un gain thermique que l’on n’aurait pas eu avec une autre solution », souligne Michael Bordier. 

La gamme serait jusqu’à « 15 fois plus isolante » qu’un mortier traditionnel à même épaisseur.

Pour Anthony Assunçao, président de la société Trezentorres, Novaskin est actuellement le complexe le plus adapté pour les façades anciennes. « Il existe plusieurs types de correcteurs thermiques à base de chaux sur le marché mais Saint-Astier a frappé un grand coup en mettant en œuvre un complexe isolant avec de très bonnes performances. Il permet aussi de conserver la lecture architecturale des façades, des modénatures, des moulures… Nous sommes ravis d’accompagner Saint-Astier dans l’application de ce produit ». 

Trezentorres est spécialisée dans les travaux de restauration du bâti ancien, notamment sur la pierre de taille et les enduits traditionnels. « On fait beaucoup de chaux depuis maintenant 30 ans. Nos Compagnons sont formés et rodés à tous types de chaux ». Ce chantier était l’occasion, pour l’entreprise, de tester la gamme Novaskin, et les premiers retours sont très positifs. La légèreté du produit est mise en avant. « A épaisseur équivalente, ce produit est 4 fois moins lourd. On a des sacs plus petits, moins d’approvisionnements… Il y a un vrai gain de productivité, et en termes de confort de travail, on le ressent nettement ». 

Découvrez une partie du chantier en vidéo. 

Fiche technique

  • Chantier : Chaux’Room de Saint-Astier
  • Adresse : 107 rue Javel, 75015 Paris
  • Maître d’œuvre : Entreprise Trezentorres
  • Surface / Longueur : Façades de 8m de long et 3,50m de haut
  • Produits utilisés : Corps d’enduit Novaskin Thermo Plus et Finitions Novaskin Coating teinte n°023 taloché éponge
  • Coût des travaux : 14.142 € (en tenant compte des travaux les bardages, soubassements, enduits existants, etc.)
     
Rose Colombel
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire