La FNBM rejoint le Medef

Stéphane Vigliandi
Image
Franck Bernigaud, président de la FDMC.

La Fédération du négoce de bois et de matériaux (FNBM) est désormais membre d'une seconde organisation patronale. Depuis quelques mois, cette demande d'adhésion au Medef figurait dans l’agenda de Franck Bernigaud, le président de la FNBM réélu pour un second mandat de trois ans.

Partager sur

Après avoir assisté la semaine dernière à la cérémonie des vœux du ministère de l’Économie, puis à celle de la CPME, de la Capeb ou encore de l’AIMCC, la FNBM s’est rendu ce mardi 14 janvier aux vœux du Medef. À cette occasion, son président a présenté l’organisation professionnelle devant l’assemblée générale du mouvement patronal qui a approuvé son adhésion.

Au sein du Medef, la FNBM vient ainsi grossir les rangs de la filière du BTP déjà représentée par sept autres fédérations – parmi lesquelles figurent la FFB et la FNTP. Déjà membre de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME, l'ex-CGPME), la fédération retrouve d'ailleurs sur les bancs du Medef la CGI (commerce de gros) qu'elle a officiellement quittée le 1er janvier 2020.

Pour son président, cette adhésion représente « un pas supplémentaire pour accroître la notoriété de la distribution des matériaux de construction ». Dans un entretien accordé à Zepros Négoce la veille de sa réélection, Franck Bernigaud rappelait d'ailleurs que l’enjeu de la profession était « surtout de gagner encore en visibilité ». C’est dans cet état d'esprit que ce négociant multispécialiste du Val-de-Saône a annoncé que sa fédération allait « intensifier la communication autour de notre profession et de ses actions ».

Image
Image

Avant l'été, un nouveau nom pour la FNBM

En revanche, il n’est pas prévue que la fédération intègre le conseil exécutif du Medef qui vient d’être « profondément renouvelé » ce 14 janvier. Prochaine étape "symbolique" désormais ? « Ce sera en juin prochain. À l’occasion de notre assemblée générale annuelle, les adhérents devront se prononcer sur l'adoption d'une nouvelle appellation à propos de la FNBM. Le dossier va être officiellement lancé lors de notre comité directeur fin janvier », confie Laurent Martin-Saint-Léon, le délégué général.

Si ce changement d'acronyme ne devrait, a priori, « pas être révolutionnaire », l'opération fait bel et bien partie du plan d'actions 2020 qu'avait décortiqué Franck Bernigaud à l'occasion du traditionnel déjeuner-débat annuel organisé par la FNBM fin novembre dernier. Alors, à l'image de la FGME devenue la FDME fin 2017, la FNBM deviendra-t-elle au cours du printemps la FDBM : la Fédération des Distributeurs en Bois & Matériaux de construction ? La séance de brain-storming est ouverte...

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire