[Stratégie] EPI Center : son plan “Cap 2025” validé et clap de fin pour son actuel DG

Stéphane Vigliandi
Image

Lors de leur récente convention annuelle, le groupement et ses adhérents ont validé les nouvelles orientations stratégiques du réseau jusqu’en 2025. Et dès le printemps prochain, Serge Collomb, l’acteur directeur d’enseigne, passera le relais.

Partager sur

EN PHOTO • De gauche à droite : Rodolphe Deleusière (le futur directeur d’EPI Center), Serge Collomb (l’actuel directeur depuis 15 ans) et Dorothée Michau (la chef de marché Textile) lors de la récente convention nationale du groupement d’Epistes indépendants qui s’est tenue près de Lyon. L’ensemble de la feuille de route 2025 a été validée par les adhérents.

Retour au présentiel ! Après une réunion nationale organisée mi-juin en visioconférence, le groupement d’indépendants renoue avec ses rendez-vous physiques. Cela faisait deux ans que sa convention annuelle ne s’était plus tenue sous ce format pour raison sanitaire. Organisé le 4 novembre dernier à La tour-de-Salvagny, près de Lyon, l’événement a réuni 90 % des adhérents pour découvrir et valider « massivement » les axes stratégiques inscrits dans la feuille de route baptisée “Cap 2025”.

En quittant Adeo pour devenir une filiale du groupe RG en janvier 2020, la direction d’EPI Center a entamé son plan de transformation en revisitant tout d’abord son identité visuelle mi-2021. Ce rachat a aussi induit « une vision novatrice, industrielle pour piloter ce nouveau développement ambitieux et fédérateur », indique le groupement dans un communiqué.

Dans un contexte où le paysage de la distribution spécialisée en EPI et EPC a fortement évolué ces dernières années (émergence de marketplaces telles qu’Amazon Pro et ManoMano Pro, intégration d’une offre dédiée chez de nombreuses enseignes généralistes BtoB, projets d’enseignes grand public sur ce segment), l’ex-GIE Les Préventistes entend tirer son épingle du jeu « sans chercher à vouloir affronter bille en tête ces nouveaux acteurs », a toutefois pour habitude de dire Serge Collomb, le directeur d’EPI Center depuis 2007.

Passerelles en front-office

Bâtie autour de huit axes stratégiques structurant, la feuille de route 2025 entend renforcer encore l’appartenance au réseau grâce à la création de nouveaux concepts d’agences et un merchandising optimisé. Outre l’arrivée de la marque propre Epic cet automne, les 50 adhérents vont aussi bénéficier de gammes exclusives élargies et coconstruites avec les marques.

Dans un climat de tensions généralisée (tarifs, pénuries ou raréfaction matières), le groupement veut sécuriser ses approvisionnements en optimisant aussi les partenariats avec ses fournisseurs. Déjà évoquée en juin lors de sa réunion nationale et sur Préventica Lyon, la base de données produits évoluera avec des contenus enrichis. But visé ? Créer des passerelles en front-office pour « faciliter le travail des adhérents et parfaire l’offre et le service client » via des modules d’outils d’aide à la vente sur mesure : plateforme d’e-learning, catalogue “print to web”, appli mobile dédiée… EPI Center poursuit par ailleurs sa transformation digitale.

Après la refonte du site internet à la rentrée, le groupement poursuit son travail de personnalisation de la plateforme web auprès de chaque adhérent et la création de modules marchands. En outre, un groupe de travail sera mis en place prochainement pour partager les expériences menées par les adhérents – des bonnes pratiques « réussies » et qui seront « transposables » selon la direction du réseau. Enfin le maillage du territoire reste aussi bien sûr l’une des priorités du plan “Cap 2025” qui s’appuie par ailleurs sur les synergies et mutualisations déjà été à l’œuvre avec le groupe RG.

Clap de fin & nouvelle gouvernance

Image

Après bientôt 15 ans passés à la tête du groupement, Serge Collomb, le directeur de l’enseigne, va faire valoir ses droits à la retraite comme il le confiait à Zepros Quo début novembre. Il passera le relais à son successeur Rodolphe Deleusière (en photo) au printemps 2022. Président d’EPI Center de juin 2011 à fin 2015, ce dernier avait fondé et dirigeait depuis 1999 Actuel’Vet : un adhérent du groupement qui réalise environ 12,5 M€ de chiffres d’affaires avec quatre points de vente dans le quart Nord-Ouest : à Aytré (17), Rezé (44), Vannes (56) et Niort (79). En 2019, sa société a revendiqué 300 kg de vêtements de travail usagés collectés pour les faire recycler, ainsi que 15 tonnes de cartons et plastiques recyclés en interne.

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet

Image
Screwfix Wattrelos (59)
Photo-reportage