L’Orcab en ordre de marche

Stéphane Vigliandi
Image

Nouveau tandem à la barre, nouvelle gouvernance, indicateurs d’activité au vert, outils en développement pour favoriser la transformation digitale des adhérents, l’Organisation des coopératives d’achat pour les artisans du Bâtiment (Orcab) est parée pour accueillir en son sein de nouvelles coopératives.

Partager sur

Tel est le message qu’ont fait passer le président de l’Orcab, l’électricien breton Daniel Le Guillant, et le nouveau directeur général Stéphane Windsor, lors de la troisième édition du salon national de l’union, qui s’est tenu les 20 et 21 mars à Nantes. Les deux hommes s’appuient sur un conseil d’administration où les directeurs de coopératives ont été rejoints par les artisans. « Cette étape était importante pour faire remonter la voix de l’adhérent au niveau de l’Orcab », souligne Stéphane Windsor. Ce chantier a été réalisé dans une période faste pour l’union de coopératives.

Elle a vu son CA et son nombre d’adhérents croître de respectivement 30 % et 15 % en quatre ans. Le volume d’achats a atteint 895 M€ en 2018 et les 935 M€ sont attendus cette année. Les adhérents sont désormais au nombre de 7 500, avec un gain de 200 l’an dernier. Cette progression s’explique par l’attractivité du modèle coopératif, l’intégration de nouveaux métiers comme les carreleurs, assez peu par l’arrivée de nouvelles coopératives.

Si Cooprovence a rejoint l’Orcab en 2018, le nombre de coopératives de l’Orcab est passé en quelques années de 50 à 43 au gré des fusions de coopératives, comme C2A-GPC, UAB-Rabo et PLS-Sacais (devenu Ligartis) dernièrement. « Il est plus compliqué pour les petites structures d’apporter les services attendus par les artisans », explique Daniel Le Guillant.

Transformation digitale

L’Orcab s’y attelle de son côté, notamment pour accompagner la transformation digitale des entreprises adhérentes. Après la mise en place d’une base articles commune, un ERP commun à l’Orcab et ses coopératives est sur les rails. Trois coopératives pilotes le testent, avant un déploiement prévu sur trois ou quatre ans.

Le mouvement coopératif travaille également à la mise en place d’une nouvelle version du site extranet, avec un outil de commande en ligne commun à toutes les coopératives. Les artisans pourront ainsi accéder à plus de 25 000 références disponibles et mises à jour en temps réel. Ce qui leur permettra de répondre plus efficacement aux besoins de leurs clients.

L’union de coopératives est enfin partenaire et actionnaire à hauteur de 20 % de la market place www.360travaux.com, créée par la Capeb et qui sera lancée le 16 avril. L’Orcab devrait avec ces nouveaux outils renforcer son attractivité auprès d’artisans susceptibles de rejoindre une coopérative ou de se fédérer pour en créer une.

La marque grand public Artipôle constitue un autre atout. Son déploiement se poursuit avec désormais 33 salles d’exposition au concept. Une nouvelle salle Artipôle (plomberie) de 500 m² ouvrira cette année à Mérignac (33). L’année suivante, les coopératives CBS et COPAB ouvriront sur 1 000 m² à Quimper (29) la première salle commune plomberie et bois. Thierry Goussin (correspondant régional, Pays-de-la-Loire), avec Stéphane Vigliandi

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet

Image
Screwfix Wattrelos (59)
Photo-reportage