Screwfix : après le Nord, cap sur le Pas-de-Calais

Stéphane Vigliandi
Image
Screwfix France - Vendeur comptoir.

L’enseigne discount du groupe britannique Kingfisher – propriétaire entre autres de Castorama et Brico Dépôt – poursuit pas à pas les implantations dans les Hauts-de-France. En moins d’une semaine, elle ouvre deux dépôts dans le Pas-de-Calais : le 11 mai à Saint-Omer et le septième à Calais le 15 mai.

Partager sur

Dès septembre 2022, Christian Mazauric, le directeur général de Screwfix France, avait prévenu. En 2023, le concept de bricolage dédié aux professionnels engagerait « un déploiement accru » sur le territoire français.

Après le lancement de son site internet en avril 2021, le distributeur a pris le virage du phygital au cours de l’automne dernier. D’abord dans le département du Nord. Le 31 octobre, un premier comptoir était installé à Wattrelos, près de Roubaix, suivi de deux autres points de vente : à Feignies près de Maubeuge, puis entre Lille et Roubaix, à Wasquehal. Huit collaborateurs animent et gèrent le site.

Fin janvier 2023, le discounter ouvre deux sites supplémentaires à Roncq, en périphérie de Tourcoing, et à Valenciennes. Dans un court post publié sur LinkedIn ce vendredi 12 mai, Christian Mazauric a officialisé une autre ouverture : « Et de 6 ! Un grand bravo à toutes les équipes de Screwfix Longuenesse (Saint-Omer) ». Tandis que depuis ce 16 mai, un septième comptoir est opérationnel à Calais.

Bientôt en Île-de-France ?

Cette fois-ci, le discounter sort donc de ses “terres” nordistes où siège la maison-mère Kingfisher France près de Lille. À l’image des cinq autres comptoirs, ces deux Screwfix du Pas-de-Calais se déploient sur un format d’environ 500 m² et adapté au marché français à travers « un assortiment court de 11 000 références » en plomberie, électricité, quincaillerie, peinture et outillage notamment.

Sur les réseaux sociaux, certains experts de la distribution y sont allés de leur commentaire. Par exemple « Les bases sont posées pour une croissance rapide, soutenue et rentable en 2023 et au-delà. » ou encore « À quand l’ouverture d’un dépôt autour de Paris ? ». Au nord de l’Île-de-France, Kingfisher exploite d’ailleurs une plateforme logistique dans l’Oise, à Nanteuil-le-Audoin.

Vers un match Screwfix vs ToolStation ?

En outre, il sera sans doute intéressant d’observer le rythme d’ouvertures de Screwfix France comparé à son confrère ToolStation. Détenu par Travis Perkins, un autre géant anglais du bricolage, ce concept essentiellement BtoB s’est développé dans l’Hexagone avec un business model assez similaire. D’abord en ouvrant un site marchand en 2014, puis en structurant fin 2017 un réseau de comptoirs physiques.

Aujourd’hui, ToolStation rayonne essentiellement dans le Sud-Est avec une tête de pont en région lyonnaise. L’enseigne qui dispose de quarante-cinq points de vente, annonce d’ores et déjà la création de quatre comptoirs supplémentaires. À Lunel (Hérault) et Marseille Les Arnavaux (Bouches-du-Rhône), tout en poursuivant sa percée au nord de la Loire avec deux premiers sites alsaciens qui se trouveront à Kingersheim (Haut-Rhin) et à Strasbourg-Meinau (Bas-Rhin).

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire